Publication du rapport annuel de l’ONG Transparency International évaluant le niveau de corruption à travers le Monde

L’ONG  allemande Transparency International vient de publier son classement annuel jaugeant le niveau de corruption à travers le monde. Dans ce classement, le pays le mieux classé est la Nouvelle-Zélande (note de 89 sur 100), la France se situe au 23e rang avec une note de 70 et l’Iran au 130e rang sur 180 avec une note de 30, au même niveau que l’Ukraine et juste devant le Mexique ou encore la Russie.

L’analyse seule du rang attribué dans ce classement à l’Iran est à prendre avec précaution, car 70% des 180 pays étudiés ont une note inférieure à la moyenne (moins de 50 sur 100), dont de nombreux pays avec lesquels la corruption interne n’est pas un frein aux investissements étrangers comme la  Chine (note de 41), l’Inde (40), le Maroc (40), l’Argentine (39), la Thaïlande ou l’Indonésie (37) ou encore l’Algérie (33).

Au-delà du constat, largement partagé et connu, que la corruption en Iran est un élément majeur à considérer lorsque l’on souhaite y faire des affaires, il est intéressant de noter que la note attribuée à l’Iran progresse régulièrement depuis cinq ans passant de 25 en 2013 à 30 cette année.

 

Pour aller plus loin : www.transparency.org

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *